Partagez | 
 

 Big guys fall from higher. // Ft. Sharpie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Feuille de personnage
HISTOIRE SECONDAIRE:
INVENTAIRE:
AMELIORATIONS:

Pirate
Voir le profil de l'utilisateur http://morpheus-experience.forumactif.com/t74-gabriel http://morpheus-experience.forumactif.com/t79-gabriel-le-journal-du-dawson
ALIAS : Maze, longue histoire, mais si on doit la faire courte je dirais que j'ai ce don pour tout rallonger. Comme cette phrase.
ÂGE : 31 ans et des miettes, ça va, j'ai encore de beaux jours devant moi!
TAILLE : 1m96, ni plus ni moins. Vous pensez que c'est bien d'être grand? Essayez de passer certaines portes pour voir.
CHAMBRE : #1.3, la chambre du bonheur, avec Caleb le magnifique et notre lit vide de compagnie.

COULEUR RP : #cc9966
AVATAR : Armie Hammer
CREDIT : Unknown

MESSAGES : 363
POINTS : 350
PREMIÈRE CONNEXION : 09/02/2018

MULTICOMPTE : Nope, pas encore en tout cas.


MessageSujet: Big guys fall from higher. // Ft. Sharpie   15.02.18 22:07

Big guys fall from higher.
Ft. Aleksander Strauss


J'ai toujours eu un équilibre douteux. C'est la grande malédiction des.. Bah des grands. Plus haut on se trouve, moins stable on est. Tomber a toujours été une habitude, surtout à l'adolescence. Durant mon temps dans l'armée j'ai bien été obligé de me tenir debout correctement mais les gens de mon unité avaient l'habitude me voir m'effondrer au moindre gros caillou. C'est peut-être pour ça que je rallongeais les trajets, pour me venger de leurs moqueries. Personne peut rien prouver de toute façon. Quoi qu'il en soit, tomber n'est pas franchement nouveau pour moi. Mais je pense que j'aurais dû penser, depuis le temps, que me prendre les pieds dans un cadavre c'est loin d'être aussi glamour qu'on le pense.

Probablement pour ça que personne le pense d'ailleurs.

Je me suis levé ce matin-là avec une seule idée en tête: participer à l'un des évents. Concentré sur l'oeuvre et son histoire, je n'ai pas vraiment considéré les évents même si j'ai tout de même pris le temps d'aller faire un tour dans ce gala allemand pour boire quelques verres. En mettant de côté le gazage du village, on passe tout de même une bonne soirée. Je pense que j'ai surtout envie de remettre mes vieux réflexes à l'épreuve. Voir si je me souviens toujours de comment on fait. Et même si les armes ont forcément changé depuis le temps, je me dis que dans le fond c'est du pareil au même. Alors une fois hors du lit je n'ai même pas pris le temps de passer par la salle de bain, conscient que ce ne serait pas bien utile. J'ai enfilé un uniforme militaire, pris mon petit déjeuner en vitesse et traversé le portail. Destination? Belgique.

J'ai choisi le No man's land en me disant que ce serait un bon départ sans grande complexité: eux ou nous. J'ai glissé dans une tranchée, trouvé un fusil abandonné et gravi l'échelle vers les plaines désolées. J'ai profité d'un espace à couvert pour avancer un peu, abasourdi par les tirs et les obus. Un pas en avant, je lève mon fusil, vise dans le brouillard et vois une silhouette me dépasser. Il a suffit d'un regard. J'ai déjà vu ce type dans la zone neutre, je lui ai pas spécialement parlé mais pour une raison que j'ignore je me sens partir et bascule en avant, appuyant sur la détente, les pieds coincés par un cadavre. - Fuck - Le tir file droit dans le torse d'un allemand qui ne voit rien venir et je m'écroule par dessus le corps sans vie, mon visage éclaboussé par la boue.

Qu'est-ce que je vous disais: zéro compétence en équilibre.

_________________

What a Maze
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Feuille de personnage
HISTOIRE SECONDAIRE:
INVENTAIRE:
AMELIORATIONS:

Citoyen(ne)
Voir le profil de l'utilisateur http://morpheus-experience.forumactif.com/t73-runaway-aleksander#89 http://morpheus-experience.forumactif.com/t83-carnet-de-croquis-d-alek?nid=1#187
ALIAS : Sharpie
ÂGE : 34 ans
TAILLE : 1m85
CHAMBRE : #1.1

COULEUR RP : #ff9900
AVATAR : Henry Cavill
CREDIT : Shiya pour l'avatar. Tumblr pour les gifs. ASTRA pour la sign.

MESSAGES : 134
POINTS : 624
PREMIÈRE CONNEXION : 09/02/2018

MULTICOMPTE : Not yet


MessageSujet: Re: Big guys fall from higher. // Ft. Sharpie   19.02.18 18:26

Big guys fall from higher.
Ft. Gabriel T. Dawson


Cet endroit... Ce que je peux l'aimer autant que je le déteste. Tout de cet endroit me fascine tout autant que ça ne me détruit que davantage en sa façon d'être. Sa façon de me donner ce que je n'ai pas pu observer au cours des quatre dernières années. Tout. Les couleurs. Les gens. Un environnement vivant que j'observe bien plus que je me contente de le sentir ou l'écouter. Déjà un peu plus d'un mois de passé et pourtant il m'arrive encore de fermer les yeux pour tenter de retrouver ce que j'ai perdu. J'aurais pu me morfondre sur mon sort lorsque c'est arrivé. J'aurais aisément pu déprimer de ne plus pouvoir faire ce que j'aimais tant. Dessiner. Ne plus arriver à voir les photos de ma famille ou de Rachel. Je reste humain. Forcément j'ai eu besoin d'un temps d'adaptation pour arriver à me faire à cette idée qu'en un sens j'avais tout perdu. Tout sauf ma vie. Tout sauf mon pouvoir d'essayer de faire quelque chose de ma peau pour arriver à m'en sortir. Ce que je n'ai pas encore trouvé. Il faut dire que tout est plus difficile, plus complexe à apprivoiser. Il faut apprendre à revivre et s'accoutumer à tout de nouveau selon un nouveau point de vue. Se faire au gros orteil qui viendra sans cesse se cogner contre le meuble qu'on contourne pourtant avec aisance depuis des années en plein milieu de la nuit pour aller à la salle de bain. Ce n'est pas si simple, mais je me suis relevé. J'ai pris du mieux. J'ai essayé au mieux de garder le moral et me faire à tout ceci du mieux que j'y arrivais, mais Morpheus...

C'était une chance de pouvoir goûter ne serait-ce qu'un peu à mon ancienne définition de la normalité. C'était presque trop beau pour être vrai. Juste un peu. Juste quelques jours, quelques semaines. Un mois peut-être. Juste assez pour avoir le temps de gribouiller un dessin sur un coin de feuille et me remémorer les couleurs et l'apparence des choses. Juste un peu qui est devenu jusqu'à une période indéterminée. Et ça me fait chier. Disons les choses comme elles sont. Ça me fait chier de me réhabituer à voir alors que je m'étais fait à l'idée que ça n'arriverait plus. Que ce bordel n'est qu'une illusion temporaire sur laquelle je ne peux pas compter de façon permanente sous prétexte que les assurances me permettent de me gratter le cul sur mon canapé depuis quatre ans. Ça m'a peut-être rendu un peu enragé. Pas que je sois une personne violente de tempérament, mais je devais avouer que la possibilité de canarder des personnages virtuels sans le moindre remord aidait à me défouler un peu. Beaucoup. Sans doute au point où j'y ai rapidement pris goût. Surtout à partir de ce moment où je n'ai plus été capable de sortir. Avant ça c'était de la plaisance tout ce bordel, mais maintenant... Disons que je profite un peu plus des possibilités. Quitte à être coincé ici, je me suis dit 'puis merde' et je me laisse un peu aller. Ça me permet de me décoincer au passage. Retrouver un peu ce petit gamin rebelle que j'ai déjà été qui m'a permis de ne pas me faire marcher sur les pieds. Pas que je me sois donné comme devoir de faire chier tout être 'vivant' croisé ici, mais le sentiment de rébellion est la meilleure chose que j'ai trouvé pour essayer de ne pas mourir dès que je pose le pied dans le No man's land. Ce qui manque peut-être à certains.

Ce qui semble être le cas de l'homme que je vois littéralement se casser la figure devant moi alors que je tentais de me mettre à l'abri après avoir attrapé une nouvelle arme. La précédente ayant perdu des munitions que je ne me sentais pas de simplement chercher. Encore une chance qu'il ait tiré l'allemand derrière-moi et non ma gueule. Ce qui n'aide en rien la situation. On est en guerre sur un champ de bataille et on doit se mettre à l'abri rapidement si on ne veut pas avoir bien mal bientôt. Je me dépêche de le dépasser pour aller me mettre à couvert dans l'endroit qu'il semble avoir tout juste quitté. Attrapant ses pieds au passage pour le tirer près de moi et lui éviter une belle balle entre les deux yeux. « Toujours aussi efficace sur le champ de bataille? Non parce que si ton but c'est de crever rapidement il faut le dire. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Feuille de personnage
HISTOIRE SECONDAIRE:
INVENTAIRE:
AMELIORATIONS:

Pirate
Voir le profil de l'utilisateur http://morpheus-experience.forumactif.com/t74-gabriel http://morpheus-experience.forumactif.com/t79-gabriel-le-journal-du-dawson
ALIAS : Maze, longue histoire, mais si on doit la faire courte je dirais que j'ai ce don pour tout rallonger. Comme cette phrase.
ÂGE : 31 ans et des miettes, ça va, j'ai encore de beaux jours devant moi!
TAILLE : 1m96, ni plus ni moins. Vous pensez que c'est bien d'être grand? Essayez de passer certaines portes pour voir.
CHAMBRE : #1.3, la chambre du bonheur, avec Caleb le magnifique et notre lit vide de compagnie.

COULEUR RP : #cc9966
AVATAR : Armie Hammer
CREDIT : Unknown

MESSAGES : 363
POINTS : 350
PREMIÈRE CONNEXION : 09/02/2018

MULTICOMPTE : Nope, pas encore en tout cas.


MessageSujet: Re: Big guys fall from higher. // Ft. Sharpie   22.02.18 22:30

Big guys fall from higher.
Ft. Aleksander Strauss


Pour une raison ou pour une autre, je sens une pression autour de mes chevilles avant de me faire tirer en arrière, traîner sur le sol. Je parviens à me soulever assez pour ne pas que mon visage ne se frotte sur tout, y compris le cadavre encore chaud, et lorsque j'arrête enfin de bouger, je me retourne pour poser mon regard sur l'homme qui m'a déconcentré au départ. - « Toujours aussi efficace sur le champ de bataille? Non parce que si ton but c'est de crever rapidement il faut le dire. » - Tu m'as déconcentré en... Passant. C'est tout. - L'air outré que je me donne est franchement mensonger, mais loin de moi l'envie de perdre la face. Je suis tombé, ok, et alors? Il tombe jamais, lui?

Je me redresse, le crâne assez abrité pour m'éviter la moindre balle perdue, ou bien visée, et j'essuie mon visage d'un revers de manche pour en retirer le gros de la boue. Au final, j'en enlève le surplus mais garde sur la face plusieurs traces de terre étalée. Tant pis, j'ai plus urgent à m'occuper, et puis ça fait local au moins. - T'attends Diana ou t'es là pour canarder des types? - D'une certaine manière, les deux ne me choquent pas. Je pose cette question tout en me retournant pour attraper mon fusil, en tendant le bras pour éviter de me faire voir, et le ramène à moi, le dos appuyé contre je sais pas trop quoi, toujours à côté de lui. - Aucun jugement, hein. C'est juste pour savoir à quel jeu on joue. - Le jeu du tir au pigeon, ou celui du tir au pigeon en suivant la belle amazone. Les deux se valent selon moi, mais je préfère encore savoir son plan à lui plutôt que n'en faire qu'à ma tête.

Pas que je sois du genre à suivre n'importe qui pour n'importe quoi, mais puisqu'il m'a sauvé la vie, ou en tout cas d'une mauvaise heure de douleur, et puisqu'il semble que je sois seulement capable de me casser la gueule sur des cadavres aujourd'hui, il parait presque nécessaire de rester pas loin de lui. Si tant est qu'il veuille bien de ma compagnie. Mais s'il s'est arrêté pour me traîner par terre, super sympa et romantique soit dit en passant, c'est bien qu'il avait envie de socialiser. Non?

_________________

What a Maze
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Feuille de personnage
HISTOIRE SECONDAIRE:
INVENTAIRE:
AMELIORATIONS:

Citoyen(ne)
Voir le profil de l'utilisateur http://morpheus-experience.forumactif.com/t73-runaway-aleksander#89 http://morpheus-experience.forumactif.com/t83-carnet-de-croquis-d-alek?nid=1#187
ALIAS : Sharpie
ÂGE : 34 ans
TAILLE : 1m85
CHAMBRE : #1.1

COULEUR RP : #ff9900
AVATAR : Henry Cavill
CREDIT : Shiya pour l'avatar. Tumblr pour les gifs. ASTRA pour la sign.

MESSAGES : 134
POINTS : 624
PREMIÈRE CONNEXION : 09/02/2018

MULTICOMPTE : Not yet


MessageSujet: Re: Big guys fall from higher. // Ft. Sharpie   24.02.18 16:44

Big guys fall from higher.
Ft. Gabriel T. Dawson


Je l'ai déconcentré en passant. C'est bien la première fois que j'entends une connerie de ce genre. Surtout avec cette mine faussement outrée qui me fixe de ses grands yeux bleus. C'est bien la seule chose un moindrement crédible sur son visage en cet instant. Ce grand regard bien trop placé en évidence par la boue lui couvrant le visage. Je me contente d'abord de soupirer tout en m'étirant pour lui faire dos et observer l'état du champ de bataille. L'écoutant poser des questions sur la raison de ma présence ici. C'est évident pourtant que je viens pour me faire canarder par des Allemands jusqu'à ce que mort s'en suive. « Je ne suis pas certain de vouloir jouer ce jeu avec toi. » Autant être franc d'emblée avec l'empoté, même si avec ou sans lui le résultat de la chose restera le même puisque nous ne sommes pas les seuls joueurs en jeu. Ce n'est pas parce que je ne vois pas de potentiels alliés ou ennemis se balader dans les nuages de débris qu'ils ne sont pas là et si un groupe décide qu'il veut tuer Diana, ce n'est pas moi qui va les en empêcher. Je suis là pour... évacuer et donc peu m'importe la véritable issue de la situation. Tant que j'arrive à expulser le fond de rage que j'ai accumulé de m'être encore éveillé dans ce bordel ce matin, je vais être bien plus heureux pour le reste de la journée. Il faut croire qu'il m'en faut si peu pour être heureux oui, mais ça je l'avais déjà remarqué. Il faut savoir se contenter de peu pour ne pas inévitablement se morfondre sur son sort en étant aveugle et ayant tout perdu dans un stupide accident de voiture causé par un autre. Les chips ont bien meilleur goût depuis.

Mon bref repérage effectué, je me retourne dans sa direction pour l'observer et préciser le fond de ma pensée. Je peux être un connard par instant ça j'en suis parfaitement conscient, mais je ne le suis tout de même pas au point de l'abandonner à son triste sort sans lui dire pourquoi. Même si la franchise n'est pas toujours la meilleure porte à emprunter pour ce type de situation. « J'ai juste besoin d'un petit rush d'adrénaline pour passer la journée et s'il suffit qu'une personne passe près de toi pour que tu en perdes tout tes moyens, jouer avec toi risque d'écourter la chose et causer des blessures que je n'ai pas envie de sentir durant des jours. Je ne sais pas si tu es au courant, mais il y a beaucoup de circulation sur un champ de baille et je ne suis pas un pro alors j'ai besoin d'un peu de concentration. Pas de te sauver les fesses à toutes les trente secondes. » Bien. Où est-ce que j'en étais déjà? Ah oui, arriver à traverser le champ de bataille pour atteindre les tranchées en évitant de me faire toucher. Il faut bien un défi pour arriver à avancer. Parce que même si j'aimerais que mon ton de voix soit assuré et stable, ce n'est en rien le cas. Comme tout être humain qui se respecte, je suis mort de peur en cet instant. Terrifié à l'idée de me faire tirer dessus même si tout ce bordel n'est techniquement pas réel. Je ne suis pas un homme d'action et la taille de mes bras avant l'accident peu en témoigner. Sans être une asperge, je ne m'entrainais pas comme je peux le faire depuis pour passer le temps et aider à pallier à certains soucis du même coup. La masse a suivis et si devoir changer la taille de mes hauts trop petits m'en a donné un bon indice, ce n'est qu'en constatant le résultat ici que j'ai vu à quel point. On croirait presque j'ai minutieusement fait ça toute ma vie alors que ce n'est pas le cas. Je passais plus de temps assis sur une chaise qu'à la salle de sports.

_________________


Blind is the new bright

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Feuille de personnage
HISTOIRE SECONDAIRE:
INVENTAIRE:
AMELIORATIONS:

Pirate
Voir le profil de l'utilisateur http://morpheus-experience.forumactif.com/t74-gabriel http://morpheus-experience.forumactif.com/t79-gabriel-le-journal-du-dawson
ALIAS : Maze, longue histoire, mais si on doit la faire courte je dirais que j'ai ce don pour tout rallonger. Comme cette phrase.
ÂGE : 31 ans et des miettes, ça va, j'ai encore de beaux jours devant moi!
TAILLE : 1m96, ni plus ni moins. Vous pensez que c'est bien d'être grand? Essayez de passer certaines portes pour voir.
CHAMBRE : #1.3, la chambre du bonheur, avec Caleb le magnifique et notre lit vide de compagnie.

COULEUR RP : #cc9966
AVATAR : Armie Hammer
CREDIT : Unknown

MESSAGES : 363
POINTS : 350
PREMIÈRE CONNEXION : 09/02/2018

MULTICOMPTE : Nope, pas encore en tout cas.


MessageSujet: Re: Big guys fall from higher. // Ft. Sharpie   26.02.18 21:57

Big guys fall from higher.
Ft. Aleksander Strauss


« Je ne suis pas certain de vouloir jouer ce jeu avec toi. » - Au moins c'est clair. J'aime la franchise. Bon, c'est un peu brut je dois bien l'avouer. Mais j'ai vu pire. Enfin, entendu pire. Je peux gérer un refus, je suis plus un enfant désespéré d'avoir un nouveau copain pour jouer. Je profite du blanc laissé par sa réaction, comblé par les tirs et les cris, pour me pencher légèrement et observer mon environnement immédiat. Outre le connard aux yeux bleus et les cadavres avoisinant, j'ai repéré quelques soldats en amont, incluant ceux qui m'avaient pris pour cibles quelques secondes plus tôt. Premier objectif: leur apprendre au moins pour aujourd'hui qu'on ne me vise pas impunément.

« J'ai juste besoin d'un petit rush d'adrénaline pour passer la journée et... » - Il se retourne et mon sourcil droit se hausse, légèrement surpris par tant de... Mots. Et puis... Me sauver les fesses toutes les trente secondes? Je lève mon fusil dans sa direction et tire. La balle file, passe au-dessus de son épaule et poursuit sa route jusque dans le torse d'un soldat bien trop proche qu'il n'avait pas encore repéré. La balle était trop loin de lui pour qu'il y ait le moindre danger, mais le son du tir et de la traversée du projectile avait dû la faire paraître bien plus proche. Bien trop proche. - C'est un défi? - Que je hurle pour qu'il entende, ses oreilles probablement encore bousillée par le coup de feu.

Me sauver les fesses... C'est moi qui vais sauver les siennes oui!

Je me met sur mes pieds, jambes pliées. - Essayes de pas te faire buter, tu veux? J'ai pas que ça à faire de te sauver les fesses. - Condescendance? Non, mon sourire élimine cette option. Ce sourire qui crie défi, justice. Ce sourire qui rééquilibre le niveau de testostérone dans ce coin du No man's land, et qui nous remet à égalité dans le grand classement de qui sauve qui dans ce monde pourri. Je pivote, vise et tire, déquillant le crâne de celui qui m'avait tiré dessus, l'un d'eux, attirant les tirs des autres contre notre abri se trouvant être un gros tronc d'arbre mort couché au sol. - Tu la sens l'adrénaline là?! - Crié-je dans un grand sourire.
Premier objectif en cours. Second objectif? Probablement repérer Diana. Pas que je ressente le besoin de la suivre, mais c'est un spectacle dont je ne me lasse pas alors autant en profiter.

_________________

What a Maze
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Feuille de personnage
HISTOIRE SECONDAIRE:
INVENTAIRE:
AMELIORATIONS:

Citoyen(ne)
Voir le profil de l'utilisateur http://morpheus-experience.forumactif.com/t73-runaway-aleksander#89 http://morpheus-experience.forumactif.com/t83-carnet-de-croquis-d-alek?nid=1#187
ALIAS : Sharpie
ÂGE : 34 ans
TAILLE : 1m85
CHAMBRE : #1.1

COULEUR RP : #ff9900
AVATAR : Henry Cavill
CREDIT : Shiya pour l'avatar. Tumblr pour les gifs. ASTRA pour la sign.

MESSAGES : 134
POINTS : 624
PREMIÈRE CONNEXION : 09/02/2018

MULTICOMPTE : Not yet


MessageSujet: Re: Big guys fall from higher. // Ft. Sharpie   15.03.18 1:42

Big guys fall from higher.
Ft. Gabriel T. Dawson


Sa réaction lorsque j'eus terminer de lui exprimer pourquoi je comptais le laisser en plan sans la moindre once de considération pour ses fesses ne fût pas exactement ce à quoi je m'attendais, il faut l'avouer. Pas que je m'attendais réellement à quoi que ce soit comme je croise ce joueur pour la toute première fois, mais il y a tout de même des niveaux de réactivité. Surtout pour quelques simples mots prononcés avec un peu trop de franchises qui somme toute ne lui manquent pas réellement de respect. Sauf peut-être en mentionnant qu'à voir sa visible maladresse ou du moins le peu dont il a besoin pour être distrait j'aurais à lui sauver les fesses. Ce que je n'ai ni l'envie ni le temps de faire. J'ai tout de même cru l'espace d'un instant qu'il avait décidé de me faire ravaler mes paroles d'une jolie balle bien placé entre les deux yeux. Et si je n'ai eu le temps que de froncer les sourcils, c'est la balle qui fila près de mon épaule qui me fixa tout compte fait sur la nature de la situation. D'autant plus en entendant un corps tomber dans mon dos malgré mon oreille cillant toujours du coup de feu passé si près. Je me retourne pour observer le corps derrière-moi avant de reporter mon regard sur lui, ne pouvant retenir un sourire lorsqu'il me demande s'il s'agit-là d'un défi. Peut-être que je vais reconsidérer la chose tout compte fait. Pas parce qu'il m'a probablement empêché un réveil brutal dans mon lit et encore moins parce qu'il m'a bousillé l'oreille et qu'il doit hurler pour se faire entendre. Plutôt parce qu'il a de la répartie et ça me plait bien. C'est plus divertissant que la personne qui se contente d'hocher de la tête et se creuser un trou en attendant que l'apocalypse soit passée. « Le premier qui se fait buter a perdu alors. » Simple logique.

Je l'observe brièvement se positionner pour commencer à tirer les ennemis qui semblaient le suivre de près, rechargeant mon arme des balles prises sur le cadavre tout frais près de moi en me calant contre le tronc d'arbre pour éviter les tirs des ennemis. « C'est ça que tu appelles de l'adrénaline? Ce n'est rien du tout ça. » Je me retourne et me positionne pour tirer sur les quelques ennemis visible. Tentant de les discerner correctement dans la masse nuageuse en me fiant au son bien davantage qu'à mes yeux malgré l'écho de leurs armes. Il y a des choses qui sont comme le vélo, qui ne s'oublient pas. Se guider à l’ouïe et au toucher est devenu mon nouveau vélo depuis quelques années et même en ayant récupérer mes yeux je ne peux visiblement pas m'en passer. Je les ferme donc, inspirant doucement la poussière pour me concentrer sur n'importe quel indice pouvant me guider. Les pas précipités, le craquement d'une branche ou l'une des nombreuses balles que j'entends fuser dans l'air. Je me concentre, j'attends et... je tire. Ce n'est qu'en entendant le bruit lourd d'un poids touchant le sol que j'ouvre les yeux pour fixer d'un air satisfait ce soldat au sol qui n'y était pas quelques instants plus tôt. Satisfait, je me recale contre l'arbre pour observer mon compagnon d'aventure temporairement improvisé. Pas l'ombre d'une égratignure au passage. Est-ce qu'il peut faire mieux? Sans doute qu'il essaiera de me le montrer. « Je semble avoir besoin qu'on me sauve les fesses peut-être? »

_________________


Blind is the new bright

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Feuille de personnage
HISTOIRE SECONDAIRE:
INVENTAIRE:
AMELIORATIONS:

Pirate
Voir le profil de l'utilisateur http://morpheus-experience.forumactif.com/t74-gabriel http://morpheus-experience.forumactif.com/t79-gabriel-le-journal-du-dawson
ALIAS : Maze, longue histoire, mais si on doit la faire courte je dirais que j'ai ce don pour tout rallonger. Comme cette phrase.
ÂGE : 31 ans et des miettes, ça va, j'ai encore de beaux jours devant moi!
TAILLE : 1m96, ni plus ni moins. Vous pensez que c'est bien d'être grand? Essayez de passer certaines portes pour voir.
CHAMBRE : #1.3, la chambre du bonheur, avec Caleb le magnifique et notre lit vide de compagnie.

COULEUR RP : #cc9966
AVATAR : Armie Hammer
CREDIT : Unknown

MESSAGES : 363
POINTS : 350
PREMIÈRE CONNEXION : 09/02/2018

MULTICOMPTE : Nope, pas encore en tout cas.


MessageSujet: Re: Big guys fall from higher. // Ft. Sharpie   16.03.18 16:09

Big guys fall from higher.
Ft. Aleksander Strauss


Le premier qui se fait buter a perdu? C'est quoi ça comme jeu? Ce type a sérieusement un problème. Pourquoi j'suis encore là moi? Ah oui. On me tire dessus! - « C'est ça que tu appelles de l'adrénaline? Ce n'est rien du tout ça. » - Je le fixe, toujours adossé au tronc d'arbre. J'attend de voir quelle connerie il va mettre en place pour prouver qu'il a la plus grosse. Ouais, y'a que lui qui fait ça, moi je suis innocent. J'attend, je le vois fermer les yeux, j'attend encore. Il tire. Je me redresse pour regarder et voit l'un des types tomber par terre avant de me baisser à nouveau. Plus qu'un. - « Je semble avoir besoin qu'on me sauve les fesses peut-être? » - Gnagnagna...

Je me redresse, pose le fusil sur le tronc pour m'y appuyer, m'installe correctement mais ne quitte pas le brun du regard. A vrai dire je le fixe littéralement, presque sans ciller. Je laisse passer quelques secondes, projetant dans mon esprit la mémoire de ce que j'ai vu. Analysant les positions et les gestes, visant à partir de ça pour finalement appuyer sur la détente. La balle file et c'est seulement au regard du brun, avant même de tourner la tête pour voir moi-même, que je sais avoir atteint ma cible. Objectif un validé. - Peux mieux faire!

Et sans plus de cérémonie je saute par dessus le tronc d'arbre et gagne la position des trois cadavres, m'y mettant à couvert une fois sur place. Profitant de ma nouvelle position, j'évolue entre nos victimes et ramasse deux chargeurs pleins que je fourre dans mes poches avant d'entendre le râle d'une respiration étouffée par le sang, et voir de mes yeux le regard flou de l'un des soldats. - Et merde... - Impossible de savoir qui du brun ou de moi avons laissé ce type là dans cet état. J'ai bien conscience que tout ceci n'est pas réel... Mais c'est assez réel quoi qu'il en soit, alors je pose mon fusil, soulève la veste du type et décroche de sa ceinture son couteau de combat avant de poser la pointe au niveau de son corps. - Désolé mon gars. - Je n'hésite pas avant de planter la lame toute entière, y appliquant tout mon poids, l'achevant sur le coup. C'est plus humain comme ça je suppose.

Je lui prend le fourreau du couteau, que je remet dedans, et le fixe à ma propre ceinture avant de reprendre mon fusil. - Alors? Droit devant? - Comme s'il y avait une autre destination... La vrai question est plutôt de savoir s'il est possible de passer la tranchée adverse sans l'assistance de Diana. Après tout, c'est grâce à elle s'ils y parviennent dans le film. Peut-on vraiment y arriver par nos propres moyens?

_________________

What a Maze
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Feuille de personnage
HISTOIRE SECONDAIRE:
INVENTAIRE:
AMELIORATIONS:

Citoyen(ne)
Voir le profil de l'utilisateur http://morpheus-experience.forumactif.com/t73-runaway-aleksander#89 http://morpheus-experience.forumactif.com/t83-carnet-de-croquis-d-alek?nid=1#187
ALIAS : Sharpie
ÂGE : 34 ans
TAILLE : 1m85
CHAMBRE : #1.1

COULEUR RP : #ff9900
AVATAR : Henry Cavill
CREDIT : Shiya pour l'avatar. Tumblr pour les gifs. ASTRA pour la sign.

MESSAGES : 134
POINTS : 624
PREMIÈRE CONNEXION : 09/02/2018

MULTICOMPTE : Not yet


MessageSujet: Re: Big guys fall from higher. // Ft. Sharpie   02.04.18 14:52

Big guys fall from higher.
Ft. Gabriel T. Dawson


Peut-être suis-je un peu trop certain de capacités que je n'ai pas, préférant clamer la chance du débutant en ce qui concerne la cible que j'ai touché de tant de facilité. À avoir les yeux fermés, j'aurais pu toucher un allié présumé que je ne m'en serais pas même rendu compte. J'aurais pu viser Diana et me faire défoncer ma mouille deux secondes plus tard pour le principe. Ce qui n'empêche en rien le fait que je me sente plutôt satisfait par cette réussite et le fait que je puisse prouver à l'autre crétin que j'arrive à faire usage de mes doigts comme il se doit. Du moins, lorsqu'ils tiennent une arme. Ce qui n'est pas toujours le cas. Simple dextérité au crayon gagnée à force de temps. Ce n'est pas pour autant que je m'attendais à une victoire immédiate simplement pour avoir eu la chance de toucher un ennemi les yeux fermés. Ce n'est pas non plus pour autant que j'ai présumé qu'il ne ferait rien pour tenter de me montrer que lui aussi il en a une grosse. N'est-ce pas ce que c'est tout ceci? La petite guerre de testostérone à l'ancienne de deux gamins coincés dans un jeu vidéo. Parce que ça y ressemble grandement, mais je ne m'en plains pas pour autant. Ça ajoute un petit esprit de compétition à la trame parfois si basique de l'endroit. Enfin, basique selon un certain point de vu. Selon le mien qui n'est pas particulièrement d'un naturel aventurier permanent. Sans doute parce que malgré l'étendue de mes bonnes intentions et les apparences je dois encore m'accoutumer à cette situation, tout ceci. M'accoutumer au fait de voir de nouveau et ce n'est en rien chose simple. Pas autant que je le voudrais du moins.

Ce qui ne m'empêche en rien de l'observer faire son petit manège à son tour en haussant un sourcil septique devant son intrépidité, levant mon arme de mon emplacement pour assurer ses arrières. Simple principe. Je fronce les sourcils en l'observant amasser ce qui semble être des chargeurs puis se pencher sur un corps au sol, sans réellement voir de quoi il est question avant de voir la lame brièvement briller dans ses mains. Bien malgré moi, j'ai senti ma respiration se coincer dans mon torse et détourné le regard pour observer l'arme reposant dans mes mains. Pas par dégoût quelconque, mais simplement parce que même si je me prête aisément au jeu de la guerre, j'ai encore parfois du mal à réaliser à quel point tout ceci n'est pas réel. Alors si dans l'adrénaline du moment, lorsque l'instinct de survie est à son apogée, je ne peine pas à tuer sans réellement me poser de questions je ne crois pas être en mesure de faire ce qu'il fait. Observer un homme dans les yeux et... l'achever. Et ça c'est assurément bien plus imposant qu'un petit tir à yeux fermés, mais ça je ne le mentionne évidemment pas. Je me contente de me relever après un bref coup d'oeil aux alentour pour ne pas me bouffer une balle si stupidement avant de le rejoindre. « À toi l'honneur. » Puisqu'il semble tant s'y connaître. Pour le reste, sans doute vaut-il mieux ne pas poser de questions. « Tu as un plan je suppose? À moins que tu ne préfères foncer tête baissée alors que nous savons pertinemment tous les deux qu'il risque d'être difficile d'atteindre l'autre côté sans se transformer en passoires. »

_________________


Blind is the new bright

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Feuille de personnage
HISTOIRE SECONDAIRE:
INVENTAIRE:
AMELIORATIONS:

Pirate
Voir le profil de l'utilisateur http://morpheus-experience.forumactif.com/t74-gabriel http://morpheus-experience.forumactif.com/t79-gabriel-le-journal-du-dawson
ALIAS : Maze, longue histoire, mais si on doit la faire courte je dirais que j'ai ce don pour tout rallonger. Comme cette phrase.
ÂGE : 31 ans et des miettes, ça va, j'ai encore de beaux jours devant moi!
TAILLE : 1m96, ni plus ni moins. Vous pensez que c'est bien d'être grand? Essayez de passer certaines portes pour voir.
CHAMBRE : #1.3, la chambre du bonheur, avec Caleb le magnifique et notre lit vide de compagnie.

COULEUR RP : #cc9966
AVATAR : Armie Hammer
CREDIT : Unknown

MESSAGES : 363
POINTS : 350
PREMIÈRE CONNEXION : 09/02/2018

MULTICOMPTE : Nope, pas encore en tout cas.


MessageSujet: Re: Big guys fall from higher. // Ft. Sharpie   02.04.18 22:23

Big guys fall from higher.
Ft. Aleksander Strauss


« À toi l'honneur. » - Simple courtoisie ou piège pour que je me plante la gueule? Aucune idée, le temps le dira. Je balaye du regard la zone en amont, un genou terre pour mieux vérifier l'état du fusil que j'utilise. Je viens de m'en servir avec succès mais ces armes à feu sont plus mystérieuses pour moi malgré le temps passé dans Morpheus, je préfère surveiller. Parait que ça s'enraillait dans le temps ces choses-là. - « Tu as un plan je suppose? À moins que tu ne préfères foncer tête baissée alors que nous savons pertinemment tous les deux qu'il risque d'être difficile d'atteindre l'autre côté sans se transformer en passoires. » - Cette image... - Lâché-je, pensif, en analysant les chemins potentiels. L'espace d'une seconde je me suis imaginé, troué de toutes parts, rempli de tagliatelles. Et puis j'ai vu la sauce tomate rouge sang et j'ai secoué la tête.

Pas d'plan, mais on va pas foncer dans le tas non plus, c'est le meilleur moyen de se faire buter. Et j'ai pas envie de te laisser gagner. - Pas envie de crever non plus, mais ça je le garde pour moi. Pourquoi? J'en sais rien. J'ai le réflexe de mettre en avant la compétition et pas ma peur naturelle de mourir. Aussi con que n'importe qui. - Regarde, à gauche. - Je me déplace d'une enjambée, toujours proche du sol. Il s'agit d'un sentier formé par des bombardements, accueillant de fait un ruisseau fin d'une eau boueuse, qui passe derrière une série d'arbres morts. Un camouflage idéal pour avancer. - De là on voit pas grand chose, mais les arbres nous offrent une bonne couverture et je pense que de là-bas on aura une meilleure vue sur le terrain. - Malgré le brouillard et la terre qui vole. On fait comme on peut de toute façon.

T'es prêt? - Lâché-je en levant la tête vers lui. - Alors go. - Je décolle du sol et marche vite. Je ne cours pas, trop bruyant, puis je me baisse un peu pour éviter d'être trop à découvert, mais la marche est rapide et l'avantage de mes longues jambes c'est que je peux faire de grandes enjambées. C'est seulement lorsque mes pieds atterrissent dans l'eau que je lève le nez pour tourner la tête. - C'est bon? Tu suis? - Pourquoi je suis gentil avec lui d'abord? Ah oui, pour compenser le fait que j'espère qu'il va glisser dans l'eau et tomber le cul dedans. Logique implacable. Désir inavoué totalement accepté. - Ok, bon, Diana va passer par là-bas. On s'est éloigné de sa route mais je pense qu'on peut encore bénéficier de la diversion. On est pas si loin. - Je fais un petit pas en avant pour regarder entre deux branchages cramés. - Tu vois une faille qu'on peut exploiter sinon?

_________________

What a Maze
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Feuille de personnage
HISTOIRE SECONDAIRE:
INVENTAIRE:
AMELIORATIONS:

Citoyen(ne)
Voir le profil de l'utilisateur http://morpheus-experience.forumactif.com/t73-runaway-aleksander#89 http://morpheus-experience.forumactif.com/t83-carnet-de-croquis-d-alek?nid=1#187
ALIAS : Sharpie
ÂGE : 34 ans
TAILLE : 1m85
CHAMBRE : #1.1

COULEUR RP : #ff9900
AVATAR : Henry Cavill
CREDIT : Shiya pour l'avatar. Tumblr pour les gifs. ASTRA pour la sign.

MESSAGES : 134
POINTS : 624
PREMIÈRE CONNEXION : 09/02/2018

MULTICOMPTE : Not yet


MessageSujet: Re: Big guys fall from higher. // Ft. Sharpie   15.04.18 1:55

Big guys fall from higher.
Ft. Gabriel T. Dawson


Il n'a sans doute pas tord sur un point, l'image de la passoire n'est pas la plus agréable à imaginer. Même si je sais que j'arriverais sans peine à en caricaturer une plus joviale et amusante pour assouplir la dure réalité de la dite image. De cette probabilité dont il est difficile d'établir le pourcentage, celle de se faire trouer de balles sans que nous puissions y faire quoi que ce soit si ce n'est s'éveiller bien plus tard pour réaliser comme nous avons été à la fois malchanceux et stupides. Puisque c'est ce que je faisais par le passer. Sans être un homme d'un naturelle démesurément optimiste, je me plaisais à amoindrir le choc de certaines situations de dessins. Illuminer une journée particulièrement maussade ou donner une fin de vie bien meilleure à l'oiseau s'étant si lamentablement cogné dans une fenêtre bien propre sans arriver à s'en sortir. Ça avait ce dont de rendre tout plus facile à digérer. La suite de l'accident a donc forcément été plus difficile à faire passer. Je n'avais plus cette capacité de faire couler le mauvais sur la pointe de mon crayon pour dédramatiser la situation. Je ne pouvais qu'imaginer mille et une façon de le dessiner sans arriver à le faire et surtout sans arriver à trouver la juste façon de le faire, humoristiquement. Ça me semblait être un défi de taille, voir même une mauvaise blague à laquelle il valait mieux ne pas s'attaquer pour le principe qu'il ne faut pas rire de la mort. Pas ce genre de mort du moins. Un personnage fictif ça a toujours été autre chose, un animal un peu bête ça pouvait encore passer, mais un être humain... Non ça jamais.

Je l'observe en haussant un sourcil lorsqu'il mentionne qu'il ne veut pas foncer dans le tas simplement pour ne pas me laisser gagner. Nous sommes réellement de vrais enfants à cet instant avec cette petite guerre d’orgueil ridicule, mais forcément je ne peux pas m'en empêcher pour autant. Je le laisse tout de même parler à défaut d'avoir moi-même un plan de mon côté pour la suite de l'aventure sur le champ de bataille qui nous promet au moins une jolie blessure si ce n'est pas une mort assurée. J'ai du mal à dire ce qui me terrifie le plus entre les deux options. La possibilité d'une mort lente et douloureuse dont je vais me rappeler à mon réveil ou la possibilité d'une agonie lente et douloureuse dont je ne pourrai me débarrasser que d'une mort que je vais espérer rapide et sans souffrance. Parfois je me demande réellement pourquoi j'ai tant voulu venir ici, malgré la vue temporaire. Qui apprécie cette possibilité de pouvoir mourir en boucle encore et encore dans un environnement tout sauf familier et agréable? Mon regard se pose sur le petit chemin qu'il semble avoir trouvé, sympathique dans son genre et d'un salissant à n'en point douter. Pas que ça me rebute particulièrement, mais si on se fait coincer dans la boue la fuite ne sera pas même une option. « Ouais. » Que je réplique lorsqu'il me demande si je suis prêt.

Je le suis à même pas en observant les environ et tenant mon arme fortement contre moi. Comme si le simple fait de la tenir pourrait arriver à me protéger d'une attaque potentielle, même si je sais que ce n'est pas le cas. « Il m'en faudra plus pour ne pas arriver à te suivre. » Que je grogne à sa nouvelle remarque. Il me prend pour un débutant c'est ça? Oui sans doute que je le suis un peu, mais ce n'est pas une raison pour agir comme ça avec moi. Presque gentiment alors qu'il transpire le crétin à des kilomètres. S'il savait comme il me donne envie de lui faire un croche pied pour le voir si peu gracieusement se casser la figure dans la boue. Glorieux. Je garde cette si charmante pensée pour moi en me penchant pour me frayer un léger passage dans les branchages et observer le champ de bataille, cherchant une faille à exploiter pour nous permettre d'avancer et ne tardant pas à la trouver. « Il y a un groupe de quatre là-bas qui avancent comme des imbéciles vers les trachées ennemis. Ils ne tarderont pas à se faire repérer. Ça pourrait nous donner une chance de nous approcher en sens inverse. Si on fait ça de la bonne façon, on arrivera à atteindre les trachées et avec de la chance ils en auront touchés quelques-uns au passage. » Je m'assure que j'ai encore quelques balles dans mon chargeur en redescendant de ma position pour me caler dans la tête humide. Au point où j'en suis. Six balles, c'est tout ce qu'il me reste. « J'espère que tu te sens chanceux. » Moi? Pas suffisamment, mais c'est le seul plan que j'ai réussi à trouver avec ma si faible connaissance de la guerre alors je vais m'y tenir. Toujours par principe d'être si convaincu de ce que je fais qu'il va peut-être le croire. Avec un peu de chance il est aussi novice que moi dans le domaine. « Alors, on y va? »

_________________


Blind is the new bright

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Feuille de personnage
HISTOIRE SECONDAIRE:
INVENTAIRE:
AMELIORATIONS:

Pirate
Voir le profil de l'utilisateur http://morpheus-experience.forumactif.com/t74-gabriel http://morpheus-experience.forumactif.com/t79-gabriel-le-journal-du-dawson
ALIAS : Maze, longue histoire, mais si on doit la faire courte je dirais que j'ai ce don pour tout rallonger. Comme cette phrase.
ÂGE : 31 ans et des miettes, ça va, j'ai encore de beaux jours devant moi!
TAILLE : 1m96, ni plus ni moins. Vous pensez que c'est bien d'être grand? Essayez de passer certaines portes pour voir.
CHAMBRE : #1.3, la chambre du bonheur, avec Caleb le magnifique et notre lit vide de compagnie.

COULEUR RP : #cc9966
AVATAR : Armie Hammer
CREDIT : Unknown

MESSAGES : 363
POINTS : 350
PREMIÈRE CONNEXION : 09/02/2018

MULTICOMPTE : Nope, pas encore en tout cas.


MessageSujet: Re: Big guys fall from higher. // Ft. Sharpie   18.04.18 14:58

Big guys fall from higher.
Ft. Aleksander Strauss


Je suis ses indications et vois le groupe de quatre soldats qui se déplacent maladroitement vers les lignes alliées. Ils font une cible facile, et une ouverture pour nous. - « J'espère que tu te sens chanceux. » - Rarement, mais on fait avec ce qu'on a. - Dis-je sur un ton presque dépité. Rapport à lui? La situation? Autre chose? Il ne le saura jamais. Je vérifie mon chargeur, j'en ai toujours un autre dans ma poche pour quand j'en aurais besoin. Parce que j'en aurais besoin. Et une fois mon arme validée, je pose mon regard sur mon bracelet électronique, de longues secondes. - « Alors, on y va? » - Ma main se pose sur son épaule pour l'arrêter. - Attends... - Je compte presque les secondes, mais si on doit s'enfoncer dans la gueule du loup comme ça, je préfère encore attendre quelques secondes que toutes les chances soient de notre côté.

No, but that's what I'm going to do.
Je ne l'entend pas, on est trop loin pour ça, mais je l'ai déjà entendu avant et je sais qu'elle le dit à ce moment précis. Diana.
Les balles commencent à filer, des voix s'élèvent et je lâche l'épaule du brun. - Maintenant. - L'idée est d'utiliser les quatre soldats comme une porte d'entrée que l'on défoncerait pour accéder à la faille qui nous mènerait à la tranchée allemande. Une fois sur place je ne sais pas bien ce qu'on ferait, mais on y serait. Et puisque Diana attire l'attention, on a pas à s'inquiéter des mortiers et des mitrailleuses.

Profitant du bordel ambiant, je sors de ma planque et lève mon fusil en direction du groupe. Je tire trois fois, chaque coup faisant souffrir mon épaule. La première balle touche l'un des soldats, l'éliminant sur le coup. La seconde part dans le vide de son corps qui vient de s'écrouler. Quand à la troisième, dont je réajuste la trajectoire, elle vient se ficher dans l'épaule droite d'un autre soldat du groupe. Il tient encore debout, enfin quand il se relèverait, mais je doute qu'il puisse tirer correctement désormais. - Allez! - Je sais ce que je fais, je ne le pousse pas mais il faut qu'on avance. Faire du sur place dans une telle situation est suicidaire et je l'incite à avancer par pure habitude, plus pour me booster moi-même que lui. L'habitude d'avoir toute une escouade sous mes ordres je suppose.

_________________

What a Maze
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Feuille de personnage
HISTOIRE SECONDAIRE:
INVENTAIRE:
AMELIORATIONS:

Citoyen(ne)
Voir le profil de l'utilisateur http://morpheus-experience.forumactif.com/t73-runaway-aleksander#89 http://morpheus-experience.forumactif.com/t83-carnet-de-croquis-d-alek?nid=1#187
ALIAS : Sharpie
ÂGE : 34 ans
TAILLE : 1m85
CHAMBRE : #1.1

COULEUR RP : #ff9900
AVATAR : Henry Cavill
CREDIT : Shiya pour l'avatar. Tumblr pour les gifs. ASTRA pour la sign.

MESSAGES : 134
POINTS : 624
PREMIÈRE CONNEXION : 09/02/2018

MULTICOMPTE : Not yet


MessageSujet: Re: Big guys fall from higher. // Ft. Sharpie   24.05.18 3:08

Big guys fall from higher.
Ft. Gabriel T. Dawson


C'est lors de ce genre de situation que le temps semble s'écouler une seconde à la fois. Comme au moment de l'accident où des secondes bien trop longues ne permettent néanmoins pas de changer quoi que ce soit à l'issue de la situation, comme il en sera de même dans quelques instants. Dès que mon compagnon d'aventure improvisé sentira que le moment est arrivé de nous élancer sur le champ de bataille, tête bien haute en suivant ce plan dont je ne suis en rien assuré il faut l'avouer, mais puisqu'il n'a pas jugé bon de le remanier nous ferons avec. J'attends donc qu'il relâche mon épaule, cette dernière s'étant légèrement crispée au contact de sa main, puis m'élance à sa suite. Porté par plus d'adrénaline qu'il ne m'en faut réellement pour fonctionner vu mon rythme de vie habituel, mais c'est précisément la seule chose à me plaire dans cet endroit. Ce sentiment s'éprenant de mes veines devenant bouillantes en mon corps, me donnant cette impression de sentir mon cœur pulser si fortement dans mes tempes au point de m'en aveugler. Il n'y a rien de plus devant moi que les ennemis à atteindre et le silence le plus complet qu'aucun bruit ne semble en mesure de percer et, si je sens bien que ce crétin a une âme de leader que je suivrais presque aveuglément, je ne me suis jamais senti si seul. Isolé dans mon objectif qui se profile à chaque nouveau coup de feu tiré et chaque nouveau corps s'écroulant au sol un peu plus loin, la trachée bien dessinée devant nous et prête à victorieusement nous accueillir. Presque. Il ne restait que quelques mètres à parcourir lorsque je me suis senti projeté en arrière, réellement sonné cette fois et non par l'adrénaline. Mes oreilles bourdonnaient, mon cœur s'emportant et mon être entier se crispait en essayant de se relever ou du moins attraper l'arme désormais à quelques mètres de portée. Un tir de mortier. Je ne voyais rien d'autre ayant pu réaliser autant de dommage en si peu de temps et surtout ayant totalement conduit hors de ma vue le grand blond si sûr de lui, ma vue brouillée de tant de boue que je ne l'aurais sans doute pas vu de toute façon. J'imagine que maintenant nous ne serons plus en mesure de savoir qui a gagné.

Je me suis traîné hors de la boue et de la terre me couvrant désormais de la tête aux pieds jusqu'à je ne sais où exactement, tout le reste me semblant bien flou. Je ne me souviens pas même comment j'ai été en mesure de sortir de cet endroit, mais je l'ai fait et en un morceau étonnamment. En un seul morceau, mais si crasseux que je n'arrivais pas même à reconnaître ma gueule dans une glace. Une seule solution s'imposait donc pour entièrement me retrouver, une bonne douche chaude. Pour le reste, l'homme de la journée saurait bien retrouver son chemin je n'en doutais même pas, enfin sauf si le mortier était tombé sur lui. Comme ce serait dommage. Je me dirige donc vers la salle de bain pour retirer mes vêtements humides et crasseux, les laissant près du casier identifié à mon nom où je prends les serviettes pour aller les déposer sur un banc près des douches. Ceci fait, je me déplace vers les pommeaux de douche pour y activer le jet d'eau bouillant, posant mes mains contre le mur et baissant la tête en laissant le liquide ruisseler sur ma peau et retirer ce qu'il peut avant que je ne doive frotter le reste. Profitant juste du silence malgré mes oreilles bourdonnant encore un peu, de la noirceur de mes yeux fermés et de la chaleur si apaisante. Je pourrais vivre de ce simple instant sans m'en laisser, laissant mes muscles et mon être tout entier décompresser avant de me glisser sur les draps de mon lit et me laisser sombrer. Bien trop épuisé pour faire quoi que ce soit d'autre ou penser à quoi que ce soit, puisque c'était ça le truc. Pas simplement de puiser toute force en moi pour atteindre le stade critique de l'adrénaline tant convoité, mais également de brûler la moindre once d'énergie subsistant en mon être pour m'assurer une bonne nuit de sommeil. Loin de tout, si paisiblement enfoui dans le monde des songes. Absent sans vraiment l'être, comme en cet instant où il n'y a rien de plus que cette pluie tombant irrégulièrement au sol que je laisse me laver de ma journée et toute la merde qui a pu m'arriver.

_________________


Blind is the new bright

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Feuille de personnage
HISTOIRE SECONDAIRE:
INVENTAIRE:
AMELIORATIONS:

Pirate
Voir le profil de l'utilisateur http://morpheus-experience.forumactif.com/t74-gabriel http://morpheus-experience.forumactif.com/t79-gabriel-le-journal-du-dawson
ALIAS : Maze, longue histoire, mais si on doit la faire courte je dirais que j'ai ce don pour tout rallonger. Comme cette phrase.
ÂGE : 31 ans et des miettes, ça va, j'ai encore de beaux jours devant moi!
TAILLE : 1m96, ni plus ni moins. Vous pensez que c'est bien d'être grand? Essayez de passer certaines portes pour voir.
CHAMBRE : #1.3, la chambre du bonheur, avec Caleb le magnifique et notre lit vide de compagnie.

COULEUR RP : #cc9966
AVATAR : Armie Hammer
CREDIT : Unknown

MESSAGES : 363
POINTS : 350
PREMIÈRE CONNEXION : 09/02/2018

MULTICOMPTE : Nope, pas encore en tout cas.


MessageSujet: Re: Big guys fall from higher. // Ft. Sharpie   27.05.18 16:57

Big guys fall from higher.
Ft. Aleksander Strauss


Le plan était bon. Il était fonctionnel. Il n'était pas idéal, mais il nous permettrait d'atteindre l'objectif, vivants, entiers. En tout cas c'était ça, l'objectif. Mais comme dans le monde réel, ici aussi toutes les variables sont loin d'être sous notre contrôle.
Fusil à la main, l’œil vif, je tire et recharge assez de fois pour oublier combien. Je ne compte que les balles que je tire pour savoir quand en remettre, et chaque soldat qui s'interpose tombe sous mes tirs. Cette marche funèbre ne dure qu'un temps, l'adrénaline tambourinant à mes oreilles jusqu'à entendre un sifflement. Le sifflement de quelque chose qui tombe, qui fend l'air, et finalement l'explosion juste devant moi.

L'onde de choc, brutale, me repousse en arrière et je me retrouve allongé au sol, couvert de boue et si sonné que j'en serais presque inconscient. Pourtant je ne le suis pas. Pour la première fois, je suis forcé de me passer du spectacle de Diana qui traverse le No man's land. J'attend, le regard vague et le vertige puissant, une douleur désagréable sur le flanc, et c'est seulement lorsque j'entend les tirs diminuer que je me force à bouger.
Je me redresse, un tournis me prenant, et j'utilise le fusil comme une béquille pour réussir à me relever et à marcher. Je fais demi-tour, profite que les autres attirent l'attention pour me barrer de là. Je ne m'en rend pas vraiment compte, je suis en mode automatique. Je traverse le terrain vague et désolé, retrouve la tranchée des alliés et remonte jusqu'au portail en ignorant les regards et les commentaires. Traverser le hall de la zone neutre en laissant une traînée de boue sur le sol blanc semble n'étonner personne mais j'ignore totalement l'autre traînée à côté de mon passage. Je rejoins l'ascenseur, plus déconnecté que jamais dans ce monde virtuel, et finalement je rejoins un nouveau couloir.

Le fusil que je tenais a disparu mais je ne m'en suis pas rendu compte. Je marche, droit, sans penser, sans réfléchir. Je rejoins une porte, passe cette porte, sens l'humidité dans l'air mais n'y songe pas plus. Je traverse la salle, traînant les pieds, je tend une main hasardeuse et trouve le robinet que j'ouvre. La température de l'eau est basse, ça m'aide à reprendre conscience de moi-même, et au bout de quelques secondes je réalise être sous une douche froide, totalement couvert de boue et toujours habillé.
Un soupire franchit mes lèvres et je réchauffe l'eau qui chute du pommeau de douche avant de me laisser tomber par terre, les jets frappant mon crâne alors que mes mains retirent mes chaussures. Mon regard se perd un instant, discret et distrait, le long du dos nu de l'autre homme sous la douche pile en face de la mienne, et je reviens à mes chaussures que je jette plus loin.

Je constate avec une attention légèrement trop débordante qu'il a trouvé le chemin du retour sans encombre. Good for him.

Suivent finalement les vêtements, que je retire un à un, jusqu'à me débarrasser de tout ce que je porte et augmenter encore un peu la température de l'eau pour détendre mes muscles et retirer la boue dans mes cheveux. Debout à nouveau, je pose mes mains contre le mur, mes yeux fermés, et demeure immobile. Soumis à ce simple plaisir, si simple et appréciable. Cette eau qui ruisselle le long de mon corps et réveille la brûlure légère de la blessure superficielle dans mon flanc, probablement un éclat de quelque chose qui a traversé la peau.

Lorsqu'il achève de se laver, je le suis du regard alors qu'il rejoint les serviettes qu'il a laissé sur l'un des bancs et j'attend qu'il s'en aille, cultivant un silence qui ne m'est pas naturel, avant d'arrêter l'eau pour aller me sécher avec une serviette trouvée dans mon casier.
La prochaine étape? La salle de restauration où je compte bien remplir mon estomac, puis quelques heures de sommeil bien méritées.
Peu importe l'heure qu'il est, ce tir de mortier m'a assommé, presque littéralement. Dormir est à ce stade une nécessité.

_________________

What a Maze
© FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Big guys fall from higher. // Ft. Sharpie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Big guys fall from higher. // Ft. Sharpie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE MORPHEUS EXPERIENCE :: Morpheus :: Oeuvres passées :: Wonder Woman :: Belgique :: No man's land :: Belgique - No man's land-
Sauter vers: